Festival Up Helly Aa : Ou comment voyager dans le temps et l’espace

Comme déjà dis précédemment, je suis allée dans les îles Shetland pour participer au Festival Up Helly Aa, que j’avais découvert sur le blog d’Alexandra d’Itinera Magica.

De mémoire, je n’ai jamais vraiment participé à des festivals. Il y a bien eu le Printemps des Lycées, quand j’étais au lycée (j’y ai participé deux fois, mais j’étais sur scène), et la St Patrick à Dublin quand j’étais étudiante, mais à part quelques concerts individuels, je n’ai jamais passé 3 jours ou même une seule journée à un festival. Alors m’aventurer dans ce périple pour m’agglutiner à plusieurs milliers de personnes pour apercevoir des Vikings des temps modernes, c’était quelque chose. Mais quelle chose mes amis! Je n’ai absolument aucun regrets, voire même, j’ai de nouveau envie de dépasser ma peur de la foule, et pourquoi pas bientôt, participer au festival interceltique de Lorient??? (Bon, on attendra la fin du Corona tout ça tout ça…).

Qu’est-ce que le festival Up Helly Aa?

Les origines du nom Up-Helly-Aa sont à elles seules toute une histoire. Up-Helly-Night était utilisé comme synonyme de Antonsmas, la 24ème nuit après Noël, la dernière fête de la période de Noël, le terme Up-Helly pourrait donc être traduit par « le bouquet final ». Le Aa a été ajouté au 20ème siècle est signifie « tout » (je comprend pas bien pourquoi mais bon…)

Pour reprendre les mots du, petit guide que l’on peut trouver à l’office du tourisme, voici la description du festival :

 » Pour les Shetlanders, Up-Helly-Aa a beaucoup de significations; c’est dire au revoir aux jours très courts et à l’hiver, et accueillir les jours plus long et ensoleillés. C’est l’une des dernières grandes fêtes où l’on se voit dans l’hiver noir et venteux, c’est le moment de regarder en arrière sur l’année qui vient de s’écouler et rire de tout ce que l’on a fait. Mais tous les Shetlanders seraient d’accord pour dire que le Up-Helly-Aa c’est la célébration des Shetland, notre héritage, notre peuple et toutes les petites nuances qui font des Shetland un endroit unique.« 

Up-Helly-Aa c’est une festival de déguisement. Et c’est un festival d’hommes. Mais des hommes qui se déguisent bien souvent en femme, pour preuve, les photos des précédents festivals présentes au musée de Lerwick.

guizer

Vocabulaire du festival :

Jarl : Jarl est une sorte de titre de noblesse du temps des vikings. Il correspondrait au titre de Earl – comte – anglais. A ce jour, le Jarl est toujours considéré comme un titre de noblesse. Chaque année, le Jarl change de peau. Il faut des années dans le cercle des vikings participants au festival pour devenir Jarl. C’est un grand honneur qui n’arrive qu’une fois dans une vie.

Jarl

Guizer : Les Guizers sont tout simplement les hommes déguisés. Ils ont pour rôle d’amuser la galerie pendant les Halls, avec des parodies, des sketches et des chansons.

guizers

Galley : le Galley est bien évidement le navire, le roi de la fête. Il est construit durant toute l’année passée par le commité du festival, et n’aura qu’une seule journée de gloire. Il ressemble aux galions vikings, avec une tête de dragons à sa tête. Pour ceux qui n’auraient jamais vu un film avec des vikings, cette tête de dragon avait pour but d’effrayer les ennemis qui voyaient arriver les bateaux au loin.

galley

Déroulement du festival

Il faut se lever tôt si on veut réellement TOUT voir. Et ne pas avoir peur de se coucher tard. Voire pas du tout.

Vers 6h30 du matin, The Bill est installé sur la place principale de Lerwick. The Bill, c’est un panneau où sont inscrites les règles décrétées par le nouveau Jarl. Elles font souvent références à des choses qui se sont déroulées pendant l’année précédente. Rassurez-vous, ceux qui comme moi ne sont pas du matin, vous pouvez ne pas y aller.

the bill

Plus tard, après 9h00, le Jarl et son Squad (son équipe de vikings), se retrouvent avec le Galley et se voit remettre les clés de la ville par le maire.

cérémonie écosse

S’en suit une balade en ville pour amener le Galley sur le port pour une séance photo officielle. Tout le long de la marche vous pourrez observer les costumes (faits maison) et écouter les chansons et musiques de la fanfare. Quelques centaines de personnes suivent le cortège alors attention à vos petits enfants.

festival écosse

Une fois les milliers de photos prises, et les centaines de « ouuuuhhh »criés par les Vikings, les troupes s’en vont faire le tour de la ville et donner visite aux enfants des écoles et aux personnes présentes à l’hôpital local (car oui, il y a un hôpital à Lerwick).

Les enfants aussi ont droit à leur parade, et à leur Galley. Mais je les ai loupé. Oups!

festival écosse

Comme il reste pas mal d’heures avant le début de la soirée, j’en profite pour faire un tour en ville, et aller faire un tour à la joaillerie des Shetland à quelques kilomètres de la ville.

festival écosse

festival écosse

Je reviens en milieu d’après-midi et me dirige vers le musée de Lerwick. Il ne fait pas bien chaud et j’avais envie de visiter le musée et me réchauffer dans leur petit café. Et oh surprise (en fait, j’avais juste oublié ce que j’avais lu dans le planning du festival), ne voici pas la troupe des Vikings qui débarquent au musée?? Il s’est tenu ici des activités pour les enfants durant l’après-midi, du coup, ils sont venu les voir. C’est l’occasion pour les touristes de pouvoir prendre des photos avec ces hommes beaucoup plus gentils et abordables que les costumes, haches et cris de guerre ne veulent bien le laisser penser. J’ai échanger un peu avec quelques uns, et j’ai même eu droit à des photos. Mais il semblerait que tout le monde ne maitrise pas les photos sur téléphone…. Dommages, mais ça reste tout de même un bon souvenir.

Après la procession des enfants, les adultes récupères leurs torches et se dirigent sur les hauteurs de la ville (rassurez-vous, ça reste toujours à portée de marche). C’est donc là que démarre le plus intéressant : les Squads, ces groupes de Guizers, ont rejoints les vikings. Près du Town Hall, ils attendent l’heure du grand défilé.

Chauds les marrons chauds!

Il fait nuit, et nous ne sommes plus quelques centaines mais plutôt plusieurs milliers à essayer de trouver le meilleur spot pour admirer cette procession. Ça y est, la fanfare démarre, les chants aussi, et le défilé de torches enflammées démarre. Et c’est magique! Les chants, les déguisements, je pleins certains qui sont vêtus très légèrement alors que moi j’ai le bonnet sur la tête. Le Galley est bien entouré, les cornemuses accompagnent également le cortège. Ce dernier est interminable. Ils sont des centaines.

festival shetland

festival écosse

Le Galley est emmené dans un parc, où la foule est tenue en respect. Le feu, c’est dangereux. Les porteurs de torches le suivent et finissent par l’entourer. Puis, ils lancent leurs torches sur le Galley – j’avoue que j’ai un peu halluciné, étant donné que certains lançaient leur torche au dessus des têtes de leurs collègues – et il brûle, il brûle, et il brûle encore. C’est beau le feu quand même !

festival shetlands

festival shetlands

festival écosse

guizers

 

C’est l’heure d’aller dans les Halls. Les Halls, ce sont des fêtes privées organisées un peu partout en ville. Les Squads y passent chacun leur tour pour faire l’animation, par des sketchs, des chansons ou tout autre animation. Dans les Halls, on danse, on rit, on bois, la fête dure généralement jusqu’à 8h le lendemain. Pour en profiter, quelques notions à connaitre cependant :

– Les Halls sont des fêtes privées, il faut donc être invité ou obtenir une place disponible à l’office du tourisme.

– Si la nourriture est disponible gratuitement sur place, l’alcool est généralement à apporter soi-même. Il y a toutefois des « vestiaires » pour boissons afin que vous ne vous trimbaliez pas avec votre cubi de bière toute la soirée.

– S’il n’y a pas vraiment de code vestimentaire, une tenue correcte est cependant fortement recommandée. Et qui sait, peut-être est-ce l’occasion de rencontrer un viking…

Bon, vous vous doutez bien que mon amour de la foule et des beuveries ne m’a pas forcément incité à chercher une place. Et quand je me suis quand même forcée à aller prendre un place au Tourism Center, il n’y en avait plus. En même temps, quand j’ai rencontré les Australiens au milieu de la pampa Shetlandaise, il n’y en avait déjà plus à distribuer…

Bref, tout ça pour dire que je n’ai participé à aucune fête et que j’ai un soupçon de regret, mais en même temps, quand je vois les têtes des gens le lendemain matin, je me dis que j’ai bien fait, j’aurai manqué une belle journée ensoleillée…

Les rues de la ville sont bien calme au lendemain du festival. Ce fût court mais génial. Honnêtement, j’y retournerai bien pour participer cette fois à un des Halls. Mais avec des amis. Ça peut être encore plus sympa;

Voilà, c’est la fin du récit de mon séjour dans les Shetland. Heureusement que j’ai le blog pour faire durer le plaisir. Car c’est vraiment l’un des meilleurs voyages que j’ai fait. J’aimerai retourner dans les îles, en faire plus, randonner pendant la saison d’été ou au printemps. J’aimerai refaire ce festival et en profiter encore plus.

Et vous, est-ce que vous voudriez découvrir le Up-Helly-Aa?

Vous pouvez lire mon article précédent pour avoir une idée de quoi visiter sur l’île en plus du festival.

2 commentaires sur “Festival Up Helly Aa : Ou comment voyager dans le temps et l’espace

  1. J’avais hâte de lire ton article et cet événement semble à la hauteur de mes attentes! Je sens que j’aurais beaucoup de plaisir à y participer. Et j’adore toutes tes photos avec les torches en feu!

    1. Merci beaucoup! Surtout que mon appareil n’est pas le meilleur pour les photos de nuit! Je te garantis que tu vas adorer ce festival si un jour tu y vas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.