jardin turin

Turin en une journée : ce qu’il ne faut pas manquer

J’avais prévu de rester plusieurs jours à Turin, après avoir visité Milan et les lacs. Mais pour diverses raisons il en fut autrement. Je n’ai pas vu Milan, ni les lacs, et j’ai passé à peine un jour et quelques heures à Turin. Voilà quand même ce que je peux vous en dire.

Turin, la belle du Nord

Turin n’est pas très loin de chez moi : deux heures de route jusqu’à Oulx puis une heure de train (pour certains ça peut être loin mais au final, pas tellement). Et pourtant, je n’y étais jamais allée. C’est maintenant chose faite.

Je n’avais jamais été trop attirée non plus par l’Italie. C’est en me plongeant dans la généalogie et mes racines italiennes que j’ai été piquée de curiosité. Maintenant, j’ai envie d’y retourner. Surtout qu’avec le train, il est facile de s’y déplacer.

Me voilà donc arrivée à Turin par une belle journée après trois heures de train depuis le parc des Cinque Terre. Je suis épuisée, ma cheville gauche est dans un sale état, mais dès la sortie de la gare je commence à aimer cette ville.

Côté histoire/Géo

Située au cœur de la région du Piémont, au Nord-Ouest de l’Italie, Turin est une ville animée de plus de 2 millions d’habitants. On ne le dirait pas comme ça, mais oui, Turin est une très grande ville. Mes cours d’italien sur Duolinguo n’arrêtent pas de me répéter que c’est le fleuve , qui traverse la cité.

Plus connue pour son équipe de foot que pour son architecture, Turin est pourtant une très belle ville. Elle fût même capitale de l’Italie réunifiée pendant 3 ans au XIXème siècle. Le style baroque est partout, l’empreinte de l’église est (de mon point de vue) omniprésente – on trouve des églises presque à tous les coins de rue – et c’est ce qui fait son charme.

église italie

Le simple (mais long) trajet entre la gare et mon logement situé Piazza Vitorrio Venetto fût un régal. Les 20 kg de bagages, incluant deux litres d’huile d’olive et deux litres de vin, que je trimbalais ce jour-là n’ont pas terni le plaisir que j’avais à lever la tête et regarder les façades d’immeubles, les portes d’entrées et les trottoirs.

Que faire/voir à Turin en une journée

Vous l’aurez compris, cet article n’est pas un guide touristique complet de Turin, loin de là. Mais en une journée on peut déjà voir pas mal de choses dans ce qui s’appelle « le Quadrilatère ». En voici quelques-unes.

Le musée Égyptien

Le musée Égyptien (Museo Egisio). Situé en plein cœur de la ville, dans un Palazzio, ce musée abrite, et expose en partie, la deuxième plus grande collection d’objets de l’Égypte ancienne au monde, après celui du Caire. L’entrée est à 15 euro si mes souvenirs sont bons, mais ce prix pourrait être doublé qu’il serait toujours raisonnable.

J’ai toujours voulu aller au musée du Louvre à Paris pour voir sa section sur l’Égypte ancienne car je suis fascinée par cette période depuis mes cours d’histoire-géo du collège. La seule fois où j’ai pu entrer au Louvre après de nombreuses tentatives, c’était le jour de fermeture hebdomadaire de la section, autant vous dire que j’étais plus que frustrée/triste/désespérée d’avoir manqué ça. C’est alors que l’on m’a parlé du musée de Turin qui était selon certains, beaucoup mieux que le Louvre. Je ne sais pas ce qu’il en est pour ledit musée parisien, mais celui de Turin est simplement majestueux. Et surtout, que ce soit le guide audio en français (inclus dans le prix), la configuration des expositions ou les explications, tout est génial.

J’y ai appris énooooooormément de choses. Je suis restée près de 5 heures dans ce musée (avec une pause à la cafétéria idéalement placée en milieu de parcours), et je n’hésiterais pas à recommencer.

musée égyptien turin

musée égyptien turin

musée égyptien turin

musée égyptien turin

musée égyptien turin

Arpenter les rues

Flâner dans les rues, le meilleur moyen pour découvrir la ville : visiter les boutiques sous les arcades entre la Piazza Vittorio Veneto et le Palazzo Madama, monument classé et Musée Civique d’Arts Antiques, puis rejoindre la Piazza Statuto. Ensuite, marcher en direction du nord-est jusqu’à la Porta Palatina, vestige de l’une des portes d’entrée de la ville datant du 1er siècle.

visiter turin

Palazzo Madama

piazza vittorio veneto

visiter turin

Piazza Vittorio Veneto

visiter turin

Porta Palatina

piazza statuto

piazza statuto

Piazza Statuto

Les jardins

Prendre le soleil dans les parcs et jardins. Je n’en ai fait qu’un seul, les Giardini Reali, jardins du Palazzio du même nom (Reale), un autre monument classé. Un très agréable moment, allongée sur un banc, ou bien assise sur une chaise sous les arbres, devant la fontaine ou bien à observer les œuvres d’art disséminées ici et là. Le bruit de la ville y est lointain, et ça fait du bien.

jardin turin

jardin turin

jardin turin

La Mole Antonelliana

Visiter la Mole Antonelliana, le musée du cinéma, orné d’une aiguille métallique. C’est un monument qui à la base, devait servir de synagogue. Mais faute de moyens, les commanditaires de ce bâtiment le cédèrent à la ville. C’est maintenant le musée du cinéma de Turin. Il y a en son centre, un ascenseur vitré qui permet de monter pour avoir une vue panoramique sur la ville et les Alpes. Enfin, c’est ce que dit mon guide, parce que bien évidemment, quand moi j’ai voulu y aller, c’était le jour de fermeture hebdomadaire (j’ai déjà écrit ça quelque part…).

musée turin

Voilà donc ce que fût ce très court séjour dans la ville Piémontaise (oui, la ville, pas la salade). J’avoue que je suis frustrée de ne pas avoir pu faire plus. Il est donc évident que j’y retournerais. Alors, avez-vous des recommandations à me faire pour ma prochaine visite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.