La Meuse gourmande : quelques spécialités à goûter

Durant mon séjour dans la Meuse, j’ai découvert que la Meuse regorgeais de petites pépites culinaires. J’en ai même ramené quelques unes dans mes valises. Celles que j’ai testé sont toutes sucrées. La Meuse gourmande, voici donc les spécialités à y goûter.

La madeleine de Commercy

Commercy est la capitale de la Madeleine. Car c’est ici qu’elle a été créée, et qu’elle a trouvé son nom.

Pour la petite histoire

C’est en 1755 que Stanislas, roi de Lorraine, se retrouve dans l’embarras quand, en plein repas avec de nombreux invités, il se retrouve sans dessert et sans chef pâtissier, ce dernier ayant mis les voiles après une querelle avec le maître des lieux.

Un repas avec convives ne pouvant se terminer sans dessert, il ordonne à son personnel de trouver une solution. Une jeune demoiselle propose alors une recette d’un petit gâteau cuit dans des coquillages que l’on prépare pour les fêtes dans sa famille. C’est un triomphe!

Stanislas demande alors remercier la personne ayant sauvé son banquet et se voit présenté une jeune fille timide qui répond au nom de Madeleine Paulmier. Quand il lui demande quel est le nom de ce gâteau, elle répond qu’il n’en a pas. Il décide alors de lui donner le nom de sa sauveuse, et c’est ainsi qu’est né la Madeleine de Commercy.

Où les trouver

J’ai d’abord acheté des madeleines dans la boutique A la Cloche Lorraine, en centre ville. On y trouve des madeleines de Commercy of course, mais également plein d’autres produits locaux (et moins locaux), comme des confitures, des alcools, et quelques autres souvenirs.

madeleine de commercy

Ensuite, j’ai fait un détour à La Boite à Madeleine en périphérie de la ville. La fabrique se visite, le magasin regorge de boites et sachets de madeleines, et il y a même un espace salon de thé pour les déguster en buvant une boisson chaude.

madeleine de commercy

Les deux offrent des produits de qualité et de délicieuses madeleines. Vous n’aurez que l’embarras du choix!

Les lorgnons de Ligny-en-Barrois

Voici une douceur que je n’ai pas goûté. Ce n’est pas faute d’en avoir eu envie, mais j’ai tout simplement oublié d’en acheter lors de mon passage. Il s’agit d’un chocolat fourré d’une ganache à la groseille. Son nom serait un clin d’œil à implantation de la firme Essilor. N’ayant pu goûter, je vous laisse le faire à ma place. N’oubliez pas de m’envoyer une boite à l’occasion!

Les dragées de verdun

La dragée est une confiserie qui consiste à enrober une amande avec un glaçage au sucre. C’est la plus vieille confiserie de France. Elle a été créée en 1220 par un apothicaire de Verdun qui cherchait le meilleur moyen de conserver les amandes.

Avec le temps, elle a acquis la réputation de favoriser la fertilité, d’où sa présence à toutes les fêtes familiales (mariages, baptêmes etc…).

Aujourd’hui la dragée se décline en différentes versions : avec amandes, noisettes ou caramels, ou bien encore du chocolat au cœur de l’enrobage.

J’ai goûté les dragées de la Maison Braquier, confiseur depuis 1783 à Verdun. Et je dois avouer que ça n’a rien à voir avec celles que j’ai eu l’habitude de goûter lors des mariages et autres célébrations jusqu’à présent. Elles sont tout simplement délicieuses!

dragées de verdun

La mirabelle

La Meuse fait partie des quatre départements de la région Lorraine (avec la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges) pouvant bénéficier de l’IGP Mirabelle de Lorraine (d’autres conditions sont nécessaires mais géographiquement, c’est la principale). Alors il est normal de trouver des spécialités à la mirabelle un peu partout. Liqueurs, confitures, nonnettes à la confitures, il y en a pour tous les goûts (j’ai même investi dans des sachets de thé à la mirabelle). Donc si vous êtes dans la région, faites le plein!

nonnette mirabelle meuse

Les confitures de groseilles de Bar-le-Duc

Petite frustration de ce séjour. Je n’ai pas pu goûter aux confitures de groseilles épépinées à la plume d’oie. C’est l’une des spécialité de Bar-le-Duc mais quand je suis allée au magasin de la Maison Dutriez, spécialiste de ladite confiture, elle était « exceptionnellement fermée » cette après-midi. Grosse frustration. Parce que je ne vous cache pas que j’en avais l’eau à la bouche. Elle est réputée car elle épépine ses groseilles avec des plumes d’oies. Quelle patience il faut avoir!

Voilà, vous avez ici quelques idées de produits à ramener dans vos valises. Mais je suis sûre qu’il y en a beaucoup d’autres que je ne connais pas. Alors si vous faites un tour dans la Meuse, n’hésitez pas à faire les marchés, à demander à vos hôtes ou aux OT ce qu’il y a d’autre à ramener chez vous. Bon je vous laisse, tout ça m’a donné faim, je vais me manger une nonnette…

caramels mirabelle

2 commentaires sur “La Meuse gourmande : quelques spécialités à goûter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.