Première étape : préparation médicale pour un tour du monde

Ce n’est pas parce qu’on part faire le tour du monde qu’on n’a pas de problèmes de santé. Que ce soit en cours de route ou bien avant même le départ.

C’est mon cas.

Je  dois donc, avant de partir, m’assurer de quelques détails auprès de mes médecins.
La première étant de savoir si je peux prendre l’avion pendant plus de 12 heures d’affiler. Ben oui, quand on fait le tour du monde ça peut être utile… Ensuite, il me faudra partir avec un stock de médicaments, avec bien entendu l’accord du médecin conseil de la sécurité sociale pour la délivrance (vous pouvez toujours courir pour qu’une pharmacie vous délivre des médicaments pour plusieurs mois voire un an comme çca!).

Ensuite, je vais scanner tous les documents concernant mes examens et copier les CD concernant mes IRM et les garder précieusement dans une clé USB (ben oui, ce sera toujours moins encombrant que de les prendre avec moi concrètement!). Et enfin, je demanderai une ordonnance supplémentaire à mon médecin pour mon médicament valable dans le monde entier (genre en anglais) afin que, en cas de vol ou de confiscation à la douane, je doive redemander ces médocs sur place.

2 commentaires sur “Première étape : préparation médicale pour un tour du monde

  1. Vous recommencez quelle voyage d’assurance pour l’Europe? (je sais qu’on doit souscrire une assurance prive, aussi quand on a une EHIC…En ce moment – car j’ai habite au Danmark et maintenant j’habite en France (ma seule maison) – les deux pays se disputent via a via ma carte EHIC. Je sais que j’ai le droit a une EHIC…..Si je voyage avec ma Carte Vitale, et l’imprévu arrive, est-ce que je serais rembourse avec ma Carte Vitale?

    Je serais reconnaissante d’une réponse…:):) sincèrement Jennifer

    1. Bonjour, si vous résidez et travaillez en France vous devez être enregistrée à la sécurité sociale en France. C’est donc elle qui vous délivre la carte européenne (ou EHIC?). Elle vous permet d’être pris en charge dans les pays européens et d’être remboursés sur place des frais engagés. SI vous ne l’avez pas vous pouvez quand même vous faire rembourser une partie des soins en France en gardant les factures, prescriptions médicales et attestations de paiement. Mais tout n’est pas remboursé. Il restera toujours la part mutuelle à régler. Et la sécu ne prend pas en charge les frais de rapatriement, d’où l’intérêt d’avoir une assurance privée (voir l’assurance responsabilité civile, assurance voiture, ou maison…). Cette assurance pourra éventuellement faire l’avance des frais dans les hôpitaux, les factures pouvant atteindre de grosses sommes rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.