notre dame de fourvière

Weekend à Lyon: ou quand les rencontres Twitter deviennent réalité.

Début Novembre j’ai eu le plaisir d’aller rejoindre non pas une, non pas deux, mais quatre copines blogueuses rencontrées sur Twitter pour un weekend à Lyon.

C’est ainsi que Lili du blog Jolis voyages, Mitchka du blog Fish & Child, Laurie du blog Nomaditude et Virginie du blog Les Aventures d’Arthur et Thibaut et moi-même sommes allés à la découverte de cette jolie ville de Lyon. Dommages que la pluie ai été de la partie aussi.

Nous avons commencé notre virée à 5 par un restaurant Libanais, le Aklé (3e arrondissement). En effet, quoi de mieux qu’une bonne tablée pour dénouer les langues et faire plus ample connaissance? Une super adresse pour découvrir cette cuisine méditerranéenne.

Notre première journée commence par un bus direction la Place Bellecour. C’est THE grande place de la ville, celle où se trouve la grande roue lors des fêtes de fin d’année (et c’est là que je m’aperçois que tu n’as pas pris de belle photo de cette place…. #fail). Cette place se situe sur la presque-île, au centre de Lyon, entre la Saône et le Rhône. C’est l’une des plus grandes places de France. Elle est bordée de vieux immeubles, de boutiques. Après un bref petit déjeuner, nous prenons la direction du vieux Lyon. Un passage sur la jolie Place des Jacobins, avec sa jolie fontaine, des ruelles et nous arrivons enfin dans le vieux Lyon.

visiter lyon place jacobins

Nous déambulons dans les vieilles rues de cette magnifique ville, tombons sur la place de la Basoche, qui contrairement au reste du quartier, est relativement récent (1968). Pourtant le tout se marie très bien avec le reste de la ville.

visiter lyon

visiter lyon

visiter lyon

En revenant sur nos pas, nous cherchons un restaurant où manger local, un Bouchon, comme on dit. Nous tombons d’abord sur un restaurant à l’odeur alléchante, mais les plats servis étaient, comme on nous a prévenu, uniquement de la cochonnaille. Et quand on n’aime pas les abats ni les tripes (comme moi), difficile de trouver son bonheur. Dommages, les effluves des marmites m’avaient drôlement ouvert l’appétit. Nous trouvons finalement un bouchon avec un peu plus de choix. On en trouve des dizaines et des dizaines, des bouchons, dans Lyon. Il faut juste choisir le bon (perso, je fuis les restos, à Lyon ou ailleurs, qui ont des serveurs qui racolent à l’entrée).

visiter lyon

Après ce bon repas nous prenons la direction de Fourvière, ce quartier situé en hauteur, que l’on rejoint par le funiculaire (prix d’un ticket de métro).

Notre objectif est de visiter Notre Dame de Fourvière. Si la pluie s’était calmée pendant notre interlude culinaire, on s’est littéralement pris une douche arrivées en haut. Après quelques minutes sous des abris précaires, nous rentrons enfin dans cette magnifique basilique.

weekend lyon notre dame de fourviere

weekend lyon notre dame de fourvieere

weekend lyon notre dame de fourviere

Plusieurs vierges du monde entier y sont représentés. Cet endroit est juste de toute beauté. Et la vue depuis les jardins sur Lyon vaut le détour (je sais, je me répète).

weekend lyon notre dame de fourviere

weekend lyon notre dame de fourviere

Nous redescendons dans la ville par des escaliers assez raides, que l’ont peut emprunter pour monter sur la colline (pour les plus courageux).

weekend lyon notre dame de fourviere

Comme il pleut toujours, nous trouvons refuge dans un salon de thé de la vieille ville, le Le Savanah. Bon thé, bonnes crêpes, ambiance cosy. Endroit sympa pour papoter entre filles!

Une virée dans les rues commerçantes de la presqu’île, et nous terminons notre soirée dans un pub/restaurant. Je suis désolée, j’ai oublié le nom (j’espère que mes copines s’en seront souvenu).

Dimanche, déjà, il faut penser à rentrer.

Nous prenons un dernier verre avec Isa, du blog Let Us Go, une autre blogueuse de Lyon. C’est vraiment chouette de voir « en vrai » des gens que l’on suit sur internet. Puis, les unes après les autres, nous rentrons chez nous. Un dernier repas dans un excellent restaurant italien en centre ville avec Lili (et de bons conseils techniques pour mon blog, merci encore!) et me revoilà dans le train direction les Alpes.

Ce fût un beau weekend (je ne parles pas du temps malheureusement). J’ai fait de belles rencontres. J’ai encore appris plein de choses. Ce sont des moments comme ceux-là qui me font aimer le monde du blogging.

Il ne vous reste plus qu’à aller lire les récits de mes copines avec les liens ci-dessous pour avoir encore plus de détails sur ce weekend à Lyon (parce qu’avec ma mémoire de poisson rouge, j’ai certainement dû oublier quelque chose!!) Enjoy!

Fish&Child

Les Aventures d’Arthur et Thibaut

Nomaditude

Jolis Voyages

Juste pour le plaisir, voici encore quelques photos de Lyon:

visiter lyon

visiter lyon

visiter lyon

visiter lyon

visiter lyon

17 commentaires sur “Weekend à Lyon: ou quand les rencontres Twitter deviennent réalité.

  1. Vraiment ça donne encore plus envie d’aller visiter Lyon. J’y suis allée il y a très très longtemps donc mes souvenirs sont très vagues. Un chouette week-end à réitérer rapide donc !!

    1. Lol. Merci pr le complimemt. Par.contre faut que j’apprenne pour les photos.vu qu’elles sont réduites en poids… je cais y travailler promis!!

  2. Super retour de week-end, ça donne envie ce genre de sorties entre blogueurs !
    Et j’avais beaucoup apprécié lyon, découvert brièvement il y a quelques années. J’y retournerai bien, toute seule, surtout qu’ils ont un festival voyage qui semble très sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *