montagne australie

Sydney semaine 2 : ou le jour où j’ai mis le pied sur des montagnes bleues..

Sydney semaine 2

Ma deuxième semaine en Australie commence avec un super petit déjeuné fromage, charcuterie, fruits, toast et confiture maison… On ne peut pas rêver meilleur petit déjeuner quand on est un backpacker.

Ce jour là, je pars pour quelques jours dans les montagnes non loin de Sydney, les Blue Mountains. Après deux heures de train, j’arrive à Katoomba, une petite ville point de départ de la plus part des excursions dans les montagnes.

Les Blue Mountains

Mais je commence par découvrir l’auberge où je me trouve : The Flying Fox Hostel. Ici, il y a une règle intéressante : les « social hours », où entre 18 et 21 heures il est interdit d’utiliser Iphone, Ipad, Ipod et tout instrument en i, ordinateur et tutti quanti… en gros, pas d’électronique dans les salles communes pendant 3 heures, histoire de favoriser les échanges. Et c’est un bon concept. Le soir, au coin du feu dans la cour extérieure, je fais de nouvelles rencontres et résiste à l’appel d’une partie de poker.

Le lendemain, je pars avec un Suédois rencontré au coin du feu voir les 3 Sisters, trois rochers suspendus au milieu d’un précipice près de la ville. C’est l’un des points phares des Blues Mountains.

montagne australie

montagnes australie

Nous prenons ensuite le sentier qui rejoint les Trois Sisters aux cascades de Katoomba. C’est gratuit, bien indiqué, mais on vous conseille toujours de partir balader avec quelqu’un. Je me demande bien pourquoi… (ironie).

montagne australie

Le soir, je ne résisterai pas une seconde fois à l’appel d’une partie de poker, et à ma grande surprise, je finis deuxième sur 8 joueurs (je remporte même un peu d’argent !). J’adore cette auberge ! Du coup, je reste deux nuits de plus.

Le mardi, je décide d’aller faire la randonnée dont m’a parlé mon amie, le Grand Canyon (oui, ici aussi y en a un !).

J’embarque donc mon ami Suédois, puisqu’on ne doit pas partir tout seul. Pour y aller, il faut prendre un bus, et marcher quelques kilomètres avant de trouver le début du sentier. Mais ça, c’est quand on n’est pas véhiculé. Sinon, c’est beaucoup plus facile. La randonnée dure 3 heures, voire un peu moins, tout dépend de la vitesse à laquelle vous allez. Mais ça descend dans le canyon, puis ça remonte. Si vous détestez les marches comme moi…. Et pourtant, je l’ai fait, donc vous pouvez le faire aussi, et le jeu en vaut la chandelle.

montagnes australie

Les paysages vu d’en bas sont magnifiques, mais une fois arrivée de nouveau à la « surface », le panorama sur la vallée et le canyon est juste époustouflante.

montagnes australie

Ça valait bien un peu de poumon ! Et j’ai découvert que, comme m’ont dit mes amis australiens, quand on est ici, on ne pense pas tout le temps aux serpents, araignées et autres animaux du genre. J’ai donc baladé pendant plus de deux heures et demi dans le bush sans (trop) avoir peur des bestioles ! Trop fière de moi !

Le lendemain, je pars seule. Je vais aux Leura Falls, des cascades situées à Leura, la ville juste à côté de Katoomba. Après avoir eu du mal à trouver le sentier qui mène aux chutes, je suis obligé de suivre la route, car les escaliers sont plein d’eau et de boue. Je n’ai pas vraiment envie d’avoir les pieds trempés, et de risquer de me briser le coup pour quelques chutes d’eau, aussi belles soient-elles ! Enfin arrivée aux chutes ! Il est vrai qu’elles sont plutôt pas mal !

montagnes australie

Au retour, je me fait ramener par le bus à double étage qui s’arrête à plusieurs lieux stratégique de la région. Normalement c’est 35 $ le billet pour la durée de votre séjour (système Drop on Drop off) mais comme il est sympa, il ne me fait payer qu’1$, prix pour un enfant pour un trajet simple et ce jusqu’à Katoomba. Trop sympa ! Have a very good day Monsieur !

Dernières visites sur Sydney

Et voilà, c’est le moment de retourner sur Sydney. Il faudrait peut être que je pense à la suite de mon voyage ! Au retour, je m’arrête à nouveau au Queen Victoria Building, un centre commercial très beau, avec plein de mosaïques, un bâtiment de l’époque coloniale, qui est absolument à voir, même si vous n’achetez rien (la chocolaterie située à l’entrée est quand même pas mal, si jamais vous voulez goûter).

shopping center sydney

Dans le quartier, je repasse aussi devant l’auberge de jeunesse où nous avions séjourné avec mon amie il y a quatre ans. Le Sex shop à côté est toujours là, le bar à streaptise de l’autre côté de la porte aussi…

En arrivant, mon amie m’accueille avec un bouquet de fleurs fraiches qui sentent bon… pas sûre que je vais vouloir partir !

Petit interlude nerveux

Vendredi, veille de weekend, je m’occupe de réserver mon billet de train pour Melbourne, de réserver l’auberge, et de savoir où est passé mon colis envoyé depuis Wellington genre un mois et demi plus tôt. Et là, j’apprends que la poste française l’a retourné en Nouvelle-Zélande car l’adresse de l’expéditeur n’était pas bonne. Heu, et ma main dans ta figure, tu la veux ???? Tchou Tchouuuuuu !!!! Comme dirait une collègue de boulot ! Du coup, je prends contact avec la poste en Nouvelle-Zélande. C’est bien, ils ont un service de chat en direct. J’ai donc une personne qui me confirme ce que j’ai vu et envoi ma réclamation au service concerné. Au jour d’aujourd’hui, presque quatre mois plus tard, mon colis est enfin arrivé… il y a une semaine!!!

Heureusement pour moi, la poste française a reconnu avoir renvoyé le colis à tort et normalement je ne devrais rien avoir à payer. Mais sachez quand même que mon colis est arrivé à MON adresse au lieu de l’adresse de mes parents. C’est pas comme si ce n’était pas écrit en FRANÇAIS les mots « EXPÉDITEURS » et « DESTINATAIRE »….

Retour à nos moutons

Malgré tout ça, je passe mon samedi sur la Cokatoo Island, une petite île dans le Harbour de Sydney, ancien poste de défense militaire et de construction de navires. On y voit les anciens bâtiments de constructions, le bunker construit pour résister à une attaque aérienne. On peut même y dormir dans des tentes ou dans un hôtel.

ile près de sydney

ile près de sydney

ile près de sydney

ile près de sydney

ile près de sydney

ile près de sydney

Le reste de la journée, et le lendemain, je profiterai une dernière fois de voir mes amis sur Sydney. Et comme il y a un festival dans la ville, on s’arrête pour prendre des photos du Harbour Bridge habillé de lumières colorées. En journée, j’ai pu voir des figures, peintures projetés sur les voiles de l’opéra. Magnifique !

Harbour bridge sydney
Je sais, la qualité est médiocre, c’est normal, c’est pris du portable…

Puis voilà lundi, le jour où je quitte mes amis pour découvrir le reste de l’Australie. Après un bon restaurant indien (bien qu’on n’est pas la même conception du « non épicé »), me voilà à la gare pour une douzaine d’heure de trajet, direction Melbourne. Mais ça, ce sera pour une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.