Queenstown : ou le jour où j’ai participé à la ruée vers l’or

La route de Franz Joseph à Queenstown a était pleine de surprises. D’abord par les paysages offerts (magnifiques vous l’aurez deviné), mais aussi par les activités offertes.
Après avoir déposé mon colocataire allemand au pied du glacier, me voilà partie pour traverser des dizaines et des dizaines et des dizaines et des dizaines…. De ponts à une voie.
Après quelques heures de routes me voici à Wanaka. Jolie petite ville avec un lac où beaucoup d’activités nautiques sont proposées. Il y a aussi une montagne où plusieurs randonnées sont possibles. Moi, je m’y suis arrêté qu’une heure pour déjeuner. Mais le fish & ships était pas mal. Quand je reviendrai (parce que oui, je vais revenir en Nouvelle-Zélande), je resterai plus longtemps dans cette ville.

La route entre Wanaka et Queenstown traverse un canyon, et là on découvre un des joyaux de l’ile du Sud. L’eau qui court au fond du canyon est turquoise, mais VRAIMENT turquoise !

IMGP8763

Et là, j’ai fait un arrêt surprenant. Je me suis arrêtée dans une MINE D’OR !!!!! Bon, pas en activité, mais c’était marrant quand même. Ça s’appelle le Gold Mine Center. On peut y faire du bunjy jumping, et visiter le site. D’abord par soi-même, puis avec un guide. J’étais toute seule pour le tour, mais j’ai eu plein d’informations sur la ruée vers l’or. Mais le must du must, c’est la recherche d’or !!! Il y a un tas de gravier venant du fond de la rivière, on en prend un petit peu, et après, on vous apprend à chercher l’or, enlever d’abord les graviers, puis laver votre tas de cailloux… trop marrant ! Mais ça aurait été plus drôle si j’avais pu trouver une pépite…

IMGP8778

La suite de la route est encore plus magnifique. L’eau turquoise suit la route, ou plutôt, c’est la route qui suit la rivière. On a juste envie de s’arrêter à tous les virages pour prendre des photos et piquer une tête, même si on sait pertinemment que l’eau est glacée… Enfin, après 5 heures de routes, me voilà arrivée à Queenstown. L’aventure peut reprendre…

IMGP8789

Queenstown, c’est la ville connue pour ses sports extrêmes : saut en parachute, saut à l’élastique, jetboat dans le canyon… et bien je vous le dis tout de suite, vous allez être déçus car je n’ai rien fait de tout ça. D’une parce que ce n’est pas ce qui m’intéresse dans la vie (même si le bunjy jumping m’a bien tenté, mais je développerai ça plus loin), et d’autre parce qu’ici, les prix sont deux fois plus élevés qu’ailleurs dans le pays.
Non, moi, mon premier jour (et le jour de mon anniversaire en plus), j’ai préférer marcher autour du lac, et m’offrir un Wine Testing Tour (ouai je sais, ça fait beaucoup de cadeau pour un seul anniversaire….). La compagnie c’est Appellation Central.Le groupe était super, pas comme à Napier, et le guide très sympa. Et les vins…. Et bien sachez mesdames et messieurs, amateurs de vins ou pas, que les vins Néo-Zélandais n’ont rien à envier aux vins français. Une des raisons : la Nouvelle-Zélande se trouve à l’opposée de la France par rapport à l’équateur. Elle a donc le même climat (à peu près, nous on n’a pas de forêts tropicales). Durant mon tour, j’ai trouvé un rosé tellement bon que j’en ai acheté une bouteille pour partager avec mes colocataires de l’auberge… sauf qu’ils ont préféré tourner à la bière. Tant pis, je garde ma bouteille pour partager avec d’autres plus tard.

IMGP8811

Le deuxième jour, je fais une petite virée à Arrowtown, une petite ville à côté de Queenstown, où les couleurs de l’automne sont bien ancrées et splendides.

IMGP8875

IMGP8862

Ça rappelle un peu la maison… Puis, je me suis arrêté au Kawarau Bridge. C’est THE bridge où l’on fait du bunjy jumping, du saut à l’élastique quoi ! Si je n’étais pas tenté par cette activité jusque là, de voir les gens sauter vers cette eau turquoise sous les pieds, ça m’a bien donné envie. Voir l’eau turquoise juste en dessous du pont, ça paraissait profond, et je me suis dis « pourquoi pas, ça n’a pas l’air si terrible et au pire, on sortira mouillé… ». Et j’ai vraiment hésité à faire le grand saut moi aussi. Mais je n’étais pas sûre que ma nuque pourrait supporter le choc donc j’ai préféré ne pas le faire, et attendre de revenir avec l’accord de mon toubib (ok, mauvaise excuse, j’avoue, j’avais quand même un peu les chocottes).

IMGP8870

Pour me remettre de mes pseudos émotions, j’ai fait un tour en ville (de Queenstown) et je suis rentré. La ville n’a rien d’extraordinaire, hormis beaucoup de pubs, restaurants et magasins. Elle a juste une magnifiques vue sur les montagnes et sur le lac.
Le lendemain, j’ai commencé ma journée avec un « breackfast » burger au Fergiburger, un endroit réputé en ville qui ne faut ABSOLUMENT PAS rater. Ils font des burgers absolument délicieux. L’endroit est d’ailleurs tellement connu que la file d’attente est très longue. Fraicheur des produits garantis ! Puis une amie que j’avais rencontré à San Francisco et qui étudie maintenant à Auckland m’a rejoint en ville. Nous avons déjeuné au bord du lac (enfin, elle, parce que moi j’avais toujours mon énorme burger dans le ventre). Et puis je suis partie pour un tour. Un Lord Of The Ring Tour, of course. La compagnie s’appelle Pure Glenorchy, et nous sommes partis en direction du village Glenorchy, à l’Ouest de Queenstown. Glenorchy, c’est un petit village où il n’y a pas grand-chose à faire, hormis aller voir les montagnes qui ont servi de décor au film. Mais la route qui longe le lac est belle (noooooooooon ! Sans blague ??????!!!!!).

IMGP8950
Paradise ROad

Avec Pure Glenorchy, on parle cinéma, mais il n’y a pas d’animations, pas comme l’autre compagnie qui prend des photos avec les accessoires comme épées, oreilles d’elfes etc… (la voiture a même une plaque d’immatriculation au nom du film…).

IMGP8934

D’un côté c’est bien, on n’est pas obligé de se rendre ridicule, d’un autre côté, ça rend le tour un peu « fade ». Bien que j’ai quand même bien apprécié le fait que le guide nous a donné plein d’informations sur l’histoire du coin, la faune et la flore. Bref, c’était bien, mais un peu cher pour ce que c’était. Pour faire ça, j’aurai pu y aller moi-même. Au retour sur Queenstown, nous avons pu admirer les magnifiques couleurs rosées du couché de soleil sur le lac et les montagnes…

IMGP8968

Voilà comment c’est achevé mon séjour à Queenstown. Pas très passionnant je l’avoue, mais ce ne sera qu’une raison de plus pour revenir. Le lundi je reprendrai la route pour Te Anau, vers les fjords, mais ça, ce sera une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *